Défilé de mode

Défilé de mode, lumière de Paris.

Le monde nous regarde pour leur élégance,

Le monde nous observe pour leur création.

Le monde nous admire pour nos audaces.

 

Défilé de mode, lumière de Paris.

Les formes les plus osées sont permises,

Les coupes les plus folles sont admirées,

Les créations les plus sexy sont admises.

 

Défilé de mode, lumière de Paris.

Les couleurs sont parfois chatoyantes,

Et les chapeaux rivalisent avec ceux,

Ceux de la Reine d’Angleterre.

 

Défilé de mode, lumière de Paris.

Les heures de travail ne sont pas comptées,

Les idées sont le plus souvent fantastiques,

Les créateurs sont des génies que j’admire

 

Défile de mode, lumière de Paris.

Je ne vous regarde plus,

Je ne vous comprends plus,

Je suis triste en vous regardant.

 

Défilé de mode, lumière de Paris,

La joie vous a quitté, il y a bien longtemps,

Car la tristesse de vos mannequins,

Donnent de la tristesse à vos tenues.

 

Défilé de mode, tristesse de Paris,

Qu’une robe est cent fois plus belle,

Quand celle qui la porte semble heureuse,

Le sourire d’une femme illumine sa tenue,

Qu’une lingerie est merveilleuse,

Quand un sourire l’illumine,

Quand des yeux brillent de plaisir,

Pourquoi acheter, admirer une tenue,

Si celle qui est dedans fait la gueule ?

 

Défilé de mode, redevenez la lumière de Paris,

Car la lumière des créations

Vient de la lumière des sourires,

De ces femmes, aux yeux pétillants.

Une belle robe est faite pour rendre une femme heureuse,

Mais si notre jolie femme est triste,

La robe ne peut pas être belle,

Alors, pourquoi la regarder ?

 

Guy Pasquet - 2011

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site